Facebook Twitter Gplus Google Maps E-mail
Home Divers L’Evangile, c’est quoi?

L’Evangile, c’est quoi?

Le terme « évangile » est la traduction française du grec « evangelion », qui signifie : « bonne nouvelle ». De quelle bonne nouvelle s’agit-il ? Au début de son … évangile, Marc écrit : « Commencement de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, Fils de Dieu » (Mc 1,1).
Cette Bonne Nouvelle concerne donc avant tout une personne, Jésus (Yéshoua en araméen, ce qui veut dire « Dieu sauve »). Enfant du peuple juif, il vécut en Palestine il y a environ 2 millénaires, plus précisément dans les collines de Galilée (Nord), dans un village de montagne appelé Nazareth. Fils d’un charpentier, Joseph (Yoseph), et d’une femme nommée Marie (Myriam), cet homme a d’abord vécu une vie sans histoire.
Puis, vers l’âge de trente ans (d’après l’évangile de Luc, cf. Lc. 3, 23), au grand étonnement de ses proches, alors qu’il n’avait reçu aucune formation particulière pour être rabbin ou scribe, il se mit à prêcher publiquement, de ville en ville, dans toute la Galilée. Son enseignement tranchait par sa nouveauté : ce qu’il disait a fortement impressionné ses contemporains, qui n’avaient jamais rien vu ou entendu de ce genre… (cf. Mt. 7, 28-29)
En quoi consiste le message de Jésus ? La Bonne Nouvelle qu’il annonce, c’est que, avec lui, une ère nouvelle commence pour l’humanité. Avec lui, la vie de l’homme trouve un sens qu’elle n’avait pas avant, elle s’ouvre sur un horizon qui, jusque là, lui était inconnu. Et cette vie nouvelle est rendue possible par une présence nouvelle de Dieu au cœur de l’humanité. En Jésus, Dieu s’est fait infiniment proche de l’homme, il partage désormais sa vie, pour que, à notre tour, nous puissions partager la vie même de Dieu et quel sens Jésus rend-il possible cette nouveauté? Voir notre rubrique Jésus-Christ.

En quoi Dieu peut-il changer la vie de l’homme ?

Le mot « Dieu » est issu du latin « deus » qui, chez les Romains, désignait les différents dieux du Panthéon, mais plus particulièrement Jupiter, le « roi » des dieux (« Zeus » chez les Grecs, qui en latin donne… « Deus »).

Chez les Juifs (Israëlites), le mot qui désigne Dieu est « Elohim ». Pour eux, Dieu a un autre sens que pour les autres peuples de l’Antiquité : il est « l’Unique », « l’Éternel », Celui dont le Nom est imprononçable. Autrement dit, il est la Réalité absolue et ultime de toute chose, Celui qui est à l’origine du monde et de l’homme. En outre, Il n’est pas une Force ou une énergie impersonnelle, mais une « Personne », non pas au sens « humain » du terme, mais d’une façon absolue et parfaite, qui dépasse toute représentation possible.

D’où vient cette foi des Juifs en un Dieu unique? C’est une très longue histoire, qui commence à peu près en 1800 av. J.-C.. Cette histoire est relatée dans une série de livres, regroupés en un seul : la Bible (du grec « biblia », qui signifie : « les livres »). Selon la Bible (inspirée par Dieu, pour les Juifs), Dieu s’est manifesté à un homme de Mésopotamie, Abraham. L’invitant à tout quitter pour s’établir dans un pays inconnu (Canaan), Dieu lui fait une promesse: il sera le premier d’un peuple nouveau, avec lequel Dieu veut faire une Alliance. Ce peuple, c’est Israël. Le but de cette alliance: qu’Israël fasse connaître Dieu et son projet à l’ensemble de l’humanité. Cette Alliance sera conclue par l’intermédiaire de Moïse, plusieurs siècles plus tard: Dieu transmettra sa Loi à Moïse, Loi qui doit guider Israël dans ses relations avec Dieu.
Quel est ce projet de Dieu pour l’humanité? Il peut se résumer ainsi: Dieu, à l’origine de l’univers, a créé l’homme par amour, afin qu’il puisse vivre dans une relation d’amour avec Lui. Dès la vie présente, et au-delà de sa mort, dans un parfait épanouissement de tout ce qu’il est. Ainsi, le but de la vie de chaque personne, et de toute l’humanité, est de vivre dans cette relation d’amour avec Dieu, qui seul peut combler notre soif de bonheur, nos aspirations les plus profondes.
Pour les chrétiens, héritiers spirituels du peuple d’Israël, cette promesse de Dieu, cette Alliance de Dieu avec l’humanité est réalisée dans la personne de « Jésus de Nazareth ».

Mais que représente donc ce Jésus pour les chrétiens?

[Retour]

© Fondation Saint-Paul (www.fsp.be)