Facebook Twitter Gplus Google Maps E-mail
Home Campagnes fr Campagne Noël 2011
formats

Campagne Noël 2011

Publié le 21 août 2012, par dans Campagnes fr.

Quel est le sens de Noël pour les chrétiens ?

Les origines de cette fête : un peu d’histoire…

Dans L’Antiquité, au début de notre ère, le 25 décembre était le jour où l’on célébrait la fête du sol invictus (« le soleil invaincu ») à Rome : au moment du solstice d’hiver, on célébrait la renaissance du soleil, le dieu Mithra, qui chaque année était victorieux des ténèbres. Puisque le jour de la naissance de Jésus n’était pas connu (les évangiles ne donnent aucune indication à ce sujet), les chrétiens romains, au cours du 3ème siècle, ont choisi cette même date du 25 décembre pour célébrer « Noël » (du latin « natalis », qui se rapport à la naissance). Ils voulaient montrer ainsi que, pour eux, Jésus est le véritable soleil, au sens spirituel du terme. Par sa naissance, il apporte la lumière divine à l’humanité toute entière, en chassant les ténèbres de la mort.

Le sens de la naissance de Jésus : un peu de théologie…

Avec la naissance de Jésus, les croyants chrétiens célèbrent ce qu’ils considèrent comme l’événement le plus important de toute l’histoire de l’humanité : l’Incarnation de Dieu dans le monde.

Cette expression signifie que Dieu lui-même est devenu un homme comme nous, afin de partager notre existence, de vivre toutes nos joies et toutes nos souffrances, et de se montrer à nous tel qu’il est, c’est-à-dire dans son Amour infini pour chacun de nous.

C’est ce que nous dit une très belle phrase de l’Évangile selon saint Jean « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils » (Jean 3, 16). Le Fils de Dieu est également appelé la Parole, ou le Verbe de Dieu, car il est depuis toujours l’image, l’expression parfaite de son Père. Et c’est Dieu en tant que Fils, en tant que Verbe, qui est devenu homme en Jésus. C’est que dit l’Évangile de Jean dans une autre phrase : « Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, cette gloire que, Fils unique plein de grâce et de vérité, il tient du Père » (Jean 1, 14).

Plus simplement…

Ce qui peut sembler ainsi difficile à comprendre, peut aussi être résumé en des mots beaucoup plus simples : Jésus, le petit bébé qui est né dans une famille défavorisée de son époque, est le Fils de Dieu lui-même qui est devenu un enfant, puis un adulte comme les autres. Avec tout ce que ça implique. A ceci près que, en vivant pleinement notre vie, le Verbe éternel de Dieu nous communique sa Vie à Lui. La vie humaine devient alors à son tour vie divine

Pour accéder à cette nouvelle vie, rien de plus simple. Il suffit de rencontrer Jésus et l’accueillir au fond de nous-même, là où il peut nous transformer. On peut le trouver dans la spécialement dans la lecture des évangiles. On le trouve aussi là où des chrétiens sont réunis pour prier, il est réellement présent, spécialement dans la communion à la messe. On peut enfin le rencontrer dans notre cœur, où Dieu est toujours présent et nous attend, dans le silence et la prière.

www.bradi-barth.be (notre partenaire pour cette campagne)

 
© Fondation Saint-Paul (www.fsp.be)